La création d’une entreprise est un projet tentant, mais bien souvent, les entrepreneurs ne savent pas comment s’y prendre, alors comment créer une entreprise de type SARL ? Quelles sont les étapes par lesquelles vous devez passer pour créer ce genre d’entreprise ? Quelles sont les conditions à respecter pour concrétiser ce projet ? Nous allons justement répondre à toutes ces questions dans notre article d’aujourd’hui.

Quelle est la condition principale à respecter pour créer une entreprise SARL ?

Pour créer n’importe quelle entreprise il y a certaines conditions à respecter, la plus importante de ces conditions est le nombre nécessaire d’associés. Contrairement à une entreprise EURL qui peut être créée avec un seul associé, les entreprises SARL nécessitent au moins 2 associés physiques ou moraux pour être créées.

conditions pour creer une entreprise sarl

Il y a aussi un nombre maximum d’associés à respecter pour une entreprise SARL qui est de 100 associés, si vous dépassez ce nombre, votre entreprise risque de perdre son statut.

Quelles sont les principales étapes de création d’une entreprise SARL ?

Pour créer une entreprise SARL, vous allez passer par plusieurs étapes importantes, à savoir :

  • La constitution et la rédaction des statuts de la SARL ;
  • le dépôt du capital de la SARL à la banque ;
  • la publication d’une annonce dans un journal spécialisé ;
  • le dépôt du dossier de création de la SARL au niveau du CFE.

La constitution et la rédaction des statuts de la SARL

La première étape par laquelle vous devez passer pour créer votre entreprise SARL, c’est la constitution et la rédaction des statuts de votre entreprise. Cette étape est cruciale, elle conditionne l’acceptation et la validation de votre dossier et, de ce fait, la réussite de votre projet.

 

Pour ceux qui ne savent pas ce que sont les statuts d’une entreprise SARL, ce sont en quelque sorte toutes les informations légales la concernant. On y trouve ainsi des informations comme :

  • La date de création de votre entreprise SARL ;
  • le montant du capital social de la SARL ;
  • l’objet social de votre SARL ;
  • le siège social de la SARL (l’adresse) ;
  • l’identité des associés de la SARL.

Le dépôt du capital de la SARL à la banque

Pour créer votre entreprise SARL, vous allez devoir créer un compte bancaire spécialement dédié à cette dernière, ce compte servira à déposer le capital de votre entreprise. Il faut savoir que les associés ne pourront avoir accès à ce compte qu’après avoir obtenu un extrait appelé extrait Kbis délivré par le CFE.

La publication d’une annonce dans un journal spécialisé

Les associés d’une SARL devront aussi passer par une étape importante qui consiste à publier une annonce concernant la création de leur entreprise. Cette annonce sera bien évidemment publiée dans un journal d’annonces officiel et devra comporter toutes les informations importantes de l’entreprise, comme sa nomination, le montant de son capital, l’identité et les coordonnées des associés ou encore le siège et l’objet social de la SARL.

Le dépôt du dossier de création de la SARL au niveau du CFE

La dernière étape pour créer une entreprise SARL, c’est de déposer le dossier de cette dernière au niveau du CFE. Ce dossier devra comporter toutes les pièces justifiant les statuts de votre SARL et tout ce qui va avec. Il est important de déposer un dossier complet pour être sûr d’avoir une suite favorable.

etapes de creation entreprise sarl

Pourquoi opter pour la création d’une SARL ?

Les entreprises SARL font partie des types d’entreprises les plus courtisés par les futurs entrepreneurs, pourquoi ? Nous allons répondre à cette question dans cette dernière partie de notre article.

Le premier avantage d’une entreprise SARL, c’est bien évidemment la possibilité d’être créée par plusieurs associés. En effet, les entrepreneurs sont souvent plus attirés par les entreprises multiassociés que par les entreprises avec un seul associé. Quand vous êtes associé dans une SARL, vous choisissez vous-même le montant de vos apports et la bonne nouvelle, c’est que vous ne serez responsable qu’en fonction de ces derniers, ni plus, ni moins.

Autre atout qu’on ne peut pas négliger pour les SARL, c’est la liberté offerte aux associés. En effet, ces derniers fixent librement le montant du capital de leur entreprise, ils ont aussi la liberté de choisir le type d’apports de ce dernier.